LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

lundi 27 décembre 2010

Servier et Sarkozy, amis de trente ans !

Le PDG milliardaire est une vieille relation d'affaires du chef de l'Etat, qui l'a fait grand-croix de la Légion d'honneur en juillet 2009. "Gardez-moi de mes amis", disait Voltaire. Nicolas Sarkozy a bien reçu le message : au dernier Conseil des ministres, il a exigé "la transparence la plus totale" sur l'affaire du Médiator. Histoire de faire oublier ses liens profonds d'amitié avec le PDG du fabricant du médicament, le milliardaire Jacques Servier (9ème fortune de France, 3,8 milliards d'euros), et d'éviter une nouvelle affaire Woerth ? Tout comme son ex-ministre du Travail avec Patrice de Maistre-le gestionnaire de la fortune de Liliane Bettencourt-, le président de la République a aussi fait décorer un proche aujourd'hui au coeur de la tourmente judiciare et politique. C'était le 7 juillet 2009, au palais de l'Elysée, quatre mois avant que le Médiator ne soit retiré de la vente. Nicolas Sarkozy, élevant Jacques Servier au grade de grand-croix de la Légion d'honneur, évoquait leur "première rencontre", en 1983 : "Vous pensiez déjà à l'époque que je serai président de la République. Incorrigible Jacques Servier ! " Puis, insistant sur leurs liens : "Je ne veux pas faire votre portrait (...) Je vous connais trop bien pour cela."

Nicolas Sarkozy est donc à nouveau rattrapé par ses liens avec le monde de l'argent. Des liens qui contredisent la volonté de transparence proclamée dans cette affaire. Jacques Servier est en effet un ancien client du cabinet d'avocats où travaillait Nicolas Sarkozy.
Lors de la remise de la Légion d'honneur, le chef de l'Etat se vantait également d'avoir "joué un rôle" dans l'obtention du statut de fondation pour le groupe Servier. Et remerciait le grand homme de " proposer aux médecins et à leurs patients des médicaments efficaces"...

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO