LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

vendredi 17 décembre 2010

Le Noël de monsieur le président de l'OPH !

Hier, les locataires de l’OPH ont trouvé dans leurs boîtes à lettres le cadeau de Noël de monsieur le président de l’OPH. Mais nous vous recommandons de bien lire les courriers qui nous ont été adressés. Dans la première circulaire il est indiqué : « Je vous informe que le conseil d’administration du 22 octobre 2010 a validé une augmentation de 1,3% au 1er JANVIER 2010 ». Tout cela ne fait pas très sérieux. Mais est-ce vraiment étonnant ? Cependant, l’essentiel est ailleurs. Comme il faut bien payer l’ANRU, on continue allègrement de ponctionner les locataires. En 2010, pour un loyer s’élevant à 3OO euros, l’augmentation annuelle s’est élevée à 72 euros, à laquelle il faudra ajouter les 52 euros pour 2011. Depuis 2005, l’augmentation cumulée s’élève à 516 euros. Envolées les grandes déclarations sur la volonté de nos « chers élus » de préserver le pouvoir d’achat des Romainvillois. S’il fallait une preuve supplémentaire de cet acharnement à faire payer toujours davantage les locataires, nous la trouverions dans l’augmentation de 5% des parkings pour la seconde année consécutive. Sérieusement, quelles sont les dépenses d’investissement ou de fonctionnement qui pourraient justifier de telles augmentations ? Le sommet est atteint pour les locataires de la cité Oradour. Ce que l’on appelle des parkings sont de simples places de stationnement sans aucune indication et qui ne font l’objet d’aucun entretien. C’est bien la preuve que ces augmentations n’ont absolument rien à voir avec des dépenses engagées pour la réalisation de travaux. Ce qu’attendent les locataires c’est davantage de transparence sur la situation financière de l’OPH. Quelle est la nature des emprunts restant à rembourser ? Quel est le bilan financier de l’ANRU ? Que l’on se comprenne bien. Nous ne sous estimons pas la politique de casse du logement social de la droite au pouvoir. Mais face à elle deux attitudes sont possibles. Agir et résister ou bien l’accompagner sagement comme cela a été fait avec l’application du surloyer. Mais, c’est peut-être beaucoup demander.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO