LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

dimanche 12 décembre 2010

Condamnations des policiers : Brice Hortefeux s'est gravement fourvoyé

Monsieur Hortefeux en voudrait-il aux magistrats ? Rien d’étonnant de la part d’un homme déjà condamné par les tribunaux pour propos racistes. En jugeant « disproportionnée » la condamnation des sept policiers à une peine de prison ferme, Brice Hortefeux s’est gravement fourvoyé. Victimes d’une inacceptable pression, les magistrats n’ont pas de leçons à recevoir et doivent pouvoir faire leur travail en toute indépendance.
En commentant cette décision de justice, Brice Hortefeux a-t-il voulu dire que les hommes et les femmes ne sont pas égaux devant la loi et que les policiers ont le droit de la bafouer ? Comment, après cela, parler de liberté d’égalité, et de fraternité si ceux qui sont chargé de faire respecté la loi peuvent s’y soustraire grâce à la complicité active au plus haut niveau de l’État.
Personne ne prétendra ramener le calme et la sécurité dans les quartiers en instrumentalisant une guerre entre magistrats et policiers. Brice Hortefeux a gravement discrédité sa fonction de Ministre de l’Intérieur. Le PCF demande solennellement au chef du gouvernement ainsi qu’au Président de la République de se désolidariser des propos de son Ministre.
Parti communiste français,
Paris, le 11 décembre 2010.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO