LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

samedi 24 octobre 2009

Ne touchez pas au grisbi !

Nicolas SARKOZY veille au grain. Toutes velléités de députés, fussent-ils de la majorité, pour rendre moins insupportable, pour les finances des collectivités locales, la suppression de la taxe professionnelle sont immédiatement tuées dans l’œuf par le gouvernement, en l’occurrence la ministre de l’économie Christine LAGARDE ( la crémière ). Ainsi les députés UMP et leur président Jean-François COPE avaient déposé, avec le soutien, fait rare, de l’ensemble de leurs collègues de gauche, un amendement visant à ce que toute entreprise qui réalise un chiffre d’affaires minimal de 152.000 euros, et non 500.000 comme dans le texte du projet de loi du gouvernement, paie la nouvelle taxe professionnelle appelée « cotisation complémentaire sur la valeur ajoutée ». C’en fut trop. Le sang de Laurence PARISOT n’a fait qu’un tour, exigeant l’abandon de cet amendement. Ce qui fut fait. Les députés UMP et leur président, à la suite d’une rencontre avec Christine LAGARDE, ont mangé leur chapeau et retiré leur amendement. Alors que Laurence PARISOT se déclarait « heureuse », la ministre se réjouissait. Elle annonçait, comme lot de consolation, que les pertes de recettes pour les collectivités locales induites par ces cadeaux fiscaux faramineux faits aux entreprises- que François FILLON chiffre à plus de 10 milliards d’euros !- seraient « compensés à l’euro près » ! Sauf que le ministre du Budget, Eric WOERTH, précisait, si d’aucuns avaient mal compris les intentions du gouvernement : « on va compenser aux collectivités locales ce manque à gagner en 2010 et 2011. » Et après ? Il en sera comme toutes les compensations sur lesquelles le gouvernement s’est engagé, ces dernières années, elles diminueront, et le manque à gagner sera à la charge des collectivités locales et donc des ménages.

Mais au fait sur toutes ces questions : Taxe professionnelle, ressources de la future intercommunalité qui, d’ailleurs, se construit dans le plus grand secret, réforme des collectivités territoriales, Grand Paris, comme de nombreux Romainvillois, nous serions curieux de connaître l’opinion de nos édiles locaux. Ce n’est pas illégitime.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO