LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

jeudi 24 mai 2018

« A voté », l’éditorial de Patrick Appel-Muller dans l’Humanité de ce jour !




Une subite passion pour les référendums d’entreprises s’était emparée du patronat et du pouvoir. La loi les consacrait avec l’espoir que les chantages à l’emploi ou l’usage des divisions syndicales permettraient de faire admettre aux salariés les régressions souhaitées, les pertes de salaire ou l’augmentation de leur temps de travail. Le rêve a du plomb dans l’aile. Le plébiscite réclamé par le PDG d’Air France a tourné au fiasco et il a fallu se soumettre puis se démettre. La leçon a été retenue au plus haut niveau : pas question de faire voter les cheminots sur une réforme qui entame la privatisation de la SNCF, menace l’intégrité du réseau ferroviaire et détruit leur statut.

Mais si les stratèges patronaux percutent vite, les syndicalistes aussi sont réactifs. Forts de plus 21 jours de grève, ce sont eux qui en ont appelé au peuple des cheminots. Le résultat est sans appel, et si cette forte majorité qui refuse le projet Macron pourra bien ne pas être reconnue par les ministres, elle n’en modifie pas moins les rapports de forces.

Le mouvement de grève, avec ses temps forts, a l’assentiment des salariés de l’entreprise et la direction s=qui justifie le projet, est désavouée. L’unité d’action des syndicats s’en trouve cimentée. Le gouvernement ne peut ignorer qu’il n’en a pas fini. Les informations tronquées et les menaces trouvent leurs limites. Plus, l’invulnérabilité du « nouveau monde » ultralibéral, balayant sur sa lancée toutes les oppositions, les valeurs d’égalité et de fraternité de la République, les syndicats, les élus locaux ou les associations, perd de la crédibilité.

Les citoyens méprisés des quartiers populaires, les jeunes malmenés par Parcoursup et leurs parents, les générosités mobilisées avec les migrants, les salariés précarisés, les fonctionnaires menacés…peuvent puiser de la force et du courage pour ne pas lâcher prise. Les forces pour chercher ensemble les voies d’un autre avenir que celui d’une société formatée pour servir les ultra-riches, sont encore dispersées, mai la recherche de leur agrégation s’ébauche.




Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO