LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

lundi 9 avril 2018

« Confrères », l’éditorial de Patrick Appel-Muller dans l’Humanité de ce jour !



« Moi je ne comprends pas ce terme (de gréviculture) », s’est d’abord défendu François de Rugy, le président LREM de l’Assemblée nationale, avant de se contredire : « Mais, on peut remarquer que, dans certains secteurs, la grève est un peu un réflexe. » Ce petit monsieur puise dans le lexique de Syndicat jaune de la fin du XIXe siècle, crée et appointé par le patronat. Un réflexe, le sacrifice qui conduit des cheminots qui gagnent 1200 ou 1500 euros à perdre 250 ou 300 euros sur leur paie en faisant grève ?

Cette sortie vient avec d’autres, du premier ministre notamment, qui confirment la détermination du gouvernement à passer en force et l’inquiétude du pouvoir d’un basculement de l’opinion.
Le mensonge, l’omission et le travestissement des projets sont désormais produits à l’échelle industrielle. Trop de médias leur emboîtent le pas, guidés par les intérêts de leurs patrons oligarques ou pilotés par les communicants de la majorité. Le journalisme y fait sa place au SAV, au service après-vente, d’une libéralisation massive du ferroviaire.

Comment ne pas voir que le changement de statut de la SNCF, d’Epic en SA, ouvrirait la voie à la privatisation, comme ce fut le cas pour GDF et avec les mêmes promesses – qui furent contournées – de rendre incessibles les actions de l’État ? Comment répéter que les 9000 kilomètres de petites lignes ne fermeront pas si elles étaient transférées à des régions qui n’ont pas les moyens de les financer ? Comment prétendre que le statut de cheminot n’est pas menacé quand les nouveaux embauchés le perdraient ? Comment croire que la concurrence faciliterait les investissements indispensables et ne drainerait des richesses vers des sociétés privées ? Comment assurer que les usagers s’en porteraient mieux alors que, quasiment partout, les prix ont grimpé et que le service s’est dégradé avec la libéralisation ? Le courage reste de chercher la vérité et de la dire.


Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO