LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

lundi 26 mars 2018

« Double », le billet de Maurice Ulrich !



La démarche est volontaire, les dents sont serrées. Il n’a pas tiré le premier mais il a le regard qui tue. Dans un entretien de deux pages publié pat le Journal du dimanche, avec cette photo de combattant, Nicolas Sarkozy rejette avec énergie toutes les accusations de financement de sa campagne de 2007 par la Libye de Mouammar Khadafi. 

Il appartient évidemment à la justice, selon la formule consacrée, de faire son travail, et il bénéficie comme il se doit de la présomption d’innocence. Mais il accuse aussi. Derrière cette machination, dit-il, il y a  trois groupes d’individus dont une « bande d’assassins : ceux-là mêmes qui entouraient un dictateur sanguinaire ». 

Certes. Et plus loin : « Qui peut croire qu’alors que je voyais Khadafi pour la première fois j’aurais pu demander à un dictateur à la réputation sulfureuse le moindre financement pour ma future campagne ? » Personne. D’ailleurs, qui aurait pu penser que ce dictateur-là était le double maléfique du dirigeant libyen reçu en grande pompe à l’Élysée en 2007 par Nicolas Sarkozy ?

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO