LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

vendredi 4 janvier 2019

« Débat national à Romainville » : Madame la Maire répond !


Sur sa page facebook, au-delà des liltanies, réitérées année après année, Madame la Maire de Romainville évoque le grand débat national « voulu par le Président de la République et devant permettre de retrouver le dialogue », tout en souhaitant des réponses concrètes de la part du gouvernement. Quel rôle compte-t-elle y jouer ? On est en droit de se le demander si l’on en juge par l’absence d’initiatives de sa part pour le favoriser. Pourquoi, à l’image de ce que vont le faire de nombreux maires dans toute la France, ne pas inviter nos concitoyens à venir en mairie déposer leurs doléances ?

Madame Valls n’ignore pourtant pas l’enfumage auquel entend se livrer le président de la République et sa cohorte de ministres. Elle sait que ce débat « national » risque de se résumer à une réunion par région avec une centaine de personnes tirées au sort. Elle a entendu Emmanuel Macron nous vanter son « débat » tout en réaffirmant qu’il poursuivra la même politique.

Bruno Le Maire n’y va pas, quant à lui, par quatre chemins, en déclarant ce jeudi 3 janvier : « Ce débat qui va s’ouvrir va pouvoir ouvrir la question des dépenses de services publics prioritaires par rapport à d’autres. Le débat va permettre de demander aux Français : ‘ Quelle dépenses publiques êtes-vous prêts à réduire pour baisser les impôts ? » Puis prévenant que le quinquennat allait entrer dans le dur, il insiste « sur le besoin de réformer le système des retraites, les indemnisations chômage et la dépense publique ». Moralité : À quoi peut servir un débat où les réponses sont déjà énoncées ?

Corinne Valls est coutumière de ce genre de double jeu. C’est davantage le double langage qui la caractérise, à l’image du « Docteur Jekyll et Mister Hyde ». Prenons un exemple. À la fin de l’année 2018, avec sept autres Maires de notre département, Corinne Valls décident d’attaquer l’État pour « rupture d’égalité républicaine ». Le 15 décembre à Stains, lors d’une conférence de presse, en l’absence de Madame la Maire de Romainville, les Maires concernés veulent un électrochoc. Ils disent à l’État, s’appuyant sur le rapport parlementaire, rendu en Mai dernier : «  Vous n’êtes plus présents, vous êtes défaillants, vous avez tout oublié ». Les sept autres Maires s’expriment…Sauf la Maire de Romainville. À moins de lire un quotidien du matin, les habitants de notre ville n’en sauront rien.

« Ménager la chèvre et le chou », « Ne jamais exprimer un point de vue politique », « Parler de tout sauf de la vie souvent difficile de nos concitoyens », « Rester proche de tous les pouvoirs », « Parler des murs en oubliant les gens qui sont derrière », « Ne jamais se fâcher avec les promoteurs immobiliers ». Tel a toujours été le calcul « opportuniste » de madame Valls depuis 21 ans. Un peu comme Macron, quoi ! Alors pourquoi voulez-vous qu’elle trouve un quelconque intérêt à un débat qui viendrait bousculer une politique qu’elle n’est pas loin d’approuver. Nous nous trompons ? Alors, si tel est le cas, ouvrez en grand, les portes de notre maison commune à nos concitoyens !

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO