LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

lundi 5 novembre 2018

« La mise en scène du face-à face », l’éditorial de Paule Masson dans l’Humanité de ce jour !



Strasbourg hier, Verdun, Compiègne…Pendant dix jours sur les routes mémorielles de la Grande Guerre, Emmanuel Macron va tenter la mue : déposer l’image du président des riches et du mépris du peuple pour laisser place à celle du champion pacifiste. Le poilu est devenu un héros, lui qui, en juillet dernier, laissait entendre qu’il préparait la célébration de la victoire militaire et l’hommage aux grands maréchaux. Aujourd’hui, place aux civils anonymes victimes de la grande boucherie du conflit, de 1914-18, les « ouvriers, paysans, instituteurs tombés au champ d’honneur ». Au nom de la paix et de l’Europe, la caravane présidentielle est placée sous le signe de l’amitié franco-allemande et de l’avertissement à ne pas réitérer l’erreur du traité de Versailles qui, sous couvert de finir la première guerre mondiale, a préparé la seconde.

L’intention est louable. Mais elle est déjà entachée du soupçon du calcul. À quelques mois des élections européennes, on voit se dessiner la stratégie de campagne de l’enfant chéri de l’élite libérale : s’imposer comme la seule alternative à l’extrême droite et enfermer le scrutin dans un duel stérile entre « celui qui rassemble » et « ceux qui divisent ». Au sein de la Macronie, tout est déjà en place pour mettre en scène la comédie du face-à-face. Le clip officiel censé encourager les électeurs à se rendre aux urnes le 26 mai prochain a allumé la mèche. Et enflammé la polémique. On y voit Matteo Salvini et Viktor Orban entichés du commentaire « Europe : union ou division ? ».

Depuis trente ans cette stratégie contribue à appauvrir le débat politique, assèche la,confrontation des idées et au final nourrit l’extrême droite au lieu de la combattre. L’Union Européenne est un terrain fertile pour semer les désillusions. Raison de plus pour ne pas jouer avec le feu et laisser ce piège se refermer sur ceux qui refusent les guerres de tranchée politiciennes et croient encore possible de construire une Europe sociale, inclusive, ouverte, accueillante et…réellement pacifiste.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO