LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

vendredi 29 juin 2018

« Indignité », l’éditorial de Gaël De Santis dans l’Humanité de ce jour !



Ils sont les révélateurs d’une Union européenne (UE) qui sombre dans l’indignité. Les migrants du navire Lifeline ont enfin pu rejoindre à leur tour la terre ferme, après une semaine d’errance en Méditerranée.

L’UE étale ses divisions, à l’occasion du sommet de ces, jeudi et vendredi à Bruxelles. Avant d’y arriver, Angela Merkel avait prédit que la  « question migratoire pourrait décider du destin de l’UE ». Pas faux, tant les réponses à apporter à l’arrivée d’exilés – pourtant en forte baisse par rapport à 2015 – ne font plus consensus parmi les dirigeants européens. Mais toutes ont un trait commun : le refus des migrants. Rome, où l’extrême droite règne, en appelle à la « solidarité » des autres pays pour se débarrasser des réfugiés arrivés par la mer – tout en prélevant la main-d’œuvre nécessaire pour faire tourner les exploitations agricoles du Mezzogiorno. Angela Merkel et Emmanuel Macron souhaitent, eux, restreindre la circulation des réfugiés au sein de l’UE.

La politique du tri des hommes devenue le plus petit dénominateur commun de presque tous les gouvernements du Vieux Continent, se double d’une politique du tri des nations au sein de l’Europe. On classe les peuples entre ceux qui respectent l’équilibre budgétaire, et les mauvais élèves, pourtant victimes d’une construction inégalitaire, qui accumulent les déficits, ceux qu’on osait appeler en pleine crise financière les Pigs (Portugal, Italie, Grèce, Espagne, qu’on traduit par « les cochons en français). Les forces qui font leur beurre de la lutte contre les migrants sont les mêmes que celles qui tournent le dos à une Europe solidaire. Petit à petit, la distinction entre une droite libérale et une extrême droite qui participe de plus en plus aux gouvernements se trouve ténue. Raison pour laquelle le parti européen de droite PPE se refuse à exclure le Fidesz du Hongrois Viktor Orban, symbole de cette droite qui a fait siennes les thèses d’extrême droite.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO