LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

samedi 2 juin 2018

Madame la Maire de Romainville, s'inquiète pour le mandat du Président de la République ! !



Madame la Maire de Romainville, a accordé un entretien à « Brut ».Après quelques banalités sur les mesures particulières qu’il serait nécessaire de prendre en Seine-Saint-Denis et « dans la ville où elle vit », madame Valls nous parle des disfonctionnements de la poste. Mais quelles sont  les raisons de cette triste réalité ? « Il y a aurait un manque de facteurs ». Pas un mot sur la privatisation de de service public. À Romainville les services publics ont, pour la plupart,  disparu : la recette perception, la sécurité sociale, puis ce fut le tour de pôle-emploi. Qu’a-t-elle dit ? Rien !  

Puis, elle invite le Président de la République à revenir « incognito » pour parler « dans un endroit tranquille » avec les autres maires de la Seine-Saint-Denis Précisant encore que les moyens supplémentaires n’impliquent pas forcément plus de moyens financiers, mais davantage d’organisation et de volonté. Et elle conclut : « C’est aussi un besoin pour lui, car s’il ne réussit pas son mandat, je ne sais pas ce qu’il y aura derrière ». On croit rêver ! Il manque d’enseignants, de policiers, de magistrats. Les moyens manquent pour l’éducation, la culture, mais il suffirait de s’organiser !

Cette touchante attention pour le Président de la République se trouve confirmée par les propos que madame Valls tient dans la lettre ouverte qu’elle s’est proposé de lui envoyer, après le terrible drame intervenu le 20 mai dernier. Cette lettre commence par ce propos : « Au moment même où l’économie, la croissance retrouvent de la puissance… » Pas de chance, l’Insee, vient de revoir à la baisse le taux de croissance pour 2018. Au premier trimestre, il était estimé à 0,4%, il n’est que de 0,2%. Conclusion, les 2% ne seront pas atteints en 2018.

Nous ignorons dans quel monde vit la première magistrate de notre ville, où pourtant le chômage n’a pas baissé. Et comment peut-on parler d’une « puissance retrouvée de la croissance », au moment où le pouvoir d’achat est en berne, où les coups pleuvent pour les « moins que rien » ? Madame Valls devrait demander aux retraités ce qu’ils pensent du jeu de massacre auquel ils ont eu droit avec l’augmentation de la CSG. Et que dire de l’augmentation de nombreuses taxes, de la casse du Code du travail, de la privatisation de la SNCF qui concerne aussi les habitants de notre ville, des lycéens en galère avec « Parcoursup », avant même le passage de leur bac.

Puisque madame Valls souhaite la réussite du mandat du « Président des riches », craignant ce qu’il adviendrait après, nous osons lui dire que si un terme n’était pas mis à sa politique au service des seuls actionnaires, le pire serait à craindre. Plutôt qu’à se livrer à des lamentations illusoires et inutiles, nous préférons en appeler à l’action, au rassemblement pour opposer à ces choix dévastateurs une alternative politique. Obtenir des moyens pour la Seine-Saint-Denis et Romainville, implique d’autres choix que ceux actuellement à l’œuvre.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO