LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

vendredi 24 février 2017

" Responsabilité ", l'éditorial de Maurice Ulrich dans l'Humanité de ce jour !


Pour Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et proche parmi les proches de François Hollande, le choix de Bayrou témoigne de son « sens de la responsabilité dans le contexte dans lequel nous sommes », quand il en est à gauche « qui font traîner les choses ». Il n’est pas nécessaire de peser ses mots pour voir vers qui son cœur balance, alors même qu’il évoque la nécessité de se rassembler aujourd’hui « sur des valeurs, des enjeux et un projet pour le France ». Certes, mais lequel ?

Hier, précisément, la commission européenne, en particulier par la voix de Pierre Moscovici, prenait note de ce que certains « déséquilibres » sont en cours de correction progressive avec l’adoption du pacte de compétitivité ayant baissé le coût du travail, avec la loi Macron, ayant levé certaines barrières à l’activité et avec la loi El Khomri ayant fait un pas vers plus de flexibilité du marché du travail. Mais la commission ne s’en tient pas là, puisque, en établissant une véritable feuille de route à l’intention des candidats, elle estime déjà que ses préconisations se retrouvent dans les programmes de François Fillon et d’Emmanuel Macron. En d’autres termes, ils seraient les deux candidats les plus à même de poursuivre sur la lancée libérale, qui a précisément été rejetée part toute une partie de la gauche, y compris par ceux qui ont choisi Benoît Hamon à la primaire du PS.

Hier, le candidat socialiste, avec une autre tonalité que celle de Stéphane Le Foll, a estimé que le choix de François Bayrou faisait désormais d’Emmanuel Macron un candidat de centre droit. C’est peut-être écarter toute velléité de « rassemblement » de ce côté. Mais pour faire quoi ? Benoît Hamon entend-il se démarquer clairement de la feuille de route que nous avons évoquée ci-dessus ?

Pourquoi ne pas s’engager dans un véritable débat de projet à gauche ? c’est ce débat qu’attendent des millions de Français qui ne veulent ni de Marine Le Pen ni de la politique qu’il nous est enjoint de poursuivre, avec Fillon ou Bayrou-Macron. C’est cela, le sens de la responsabilité.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO