LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

jeudi 23 février 2017

" La Bastille et les faiseurs de roi ", l'éditorial de Maud Vergnol dans l'Humanité de ce jour !


Exit les sorties tonitruantes sur le candidat de « l’hyper-capitalisme qui domine le monde ». Aux oubliettes les déclarations pour faire barrage « aux puissances de l’argent » qui « orchestrent en sous-main » la montée en puissance de l’ancien employé de la banque Rothschild. Nouveau coup de théâtre d’une campagne surréaliste : c’est finalement le casse du siècle que François Bayrou a organisé en catimini avec la ferme intention de faire sauter la banque. À son « destin présidentiel, sans doute refroidi par le vent du « dégagisme » qui souffle depuis quelques mois, le Béarnais aura finalement choisi le rôle de faiseur de roi, en faveur de celui qu’il jugeait hier « évanescent et impalpable ». Un geste « d’abnégation » sans doute rondement négocié pour un fauteuil à Matignon. Reste que cette « offre d’alliance » arrive à point nommé pour Emmanuel Macron, en baisse sensible dans les sondages, et dont l’électorat reste très volatil.

L’hypnotiseur libéral pourrait donc réussir là où François Bayrou a échoué : le rapt électoral d’une droite revivifiée par le vernis de la modernité et l’intox du « transpartisan ». Car, pour qui avait encore le moindre doute sur la nature de la candidature d’Emmanuel Macron, le ralliement du père de la rigueur du « centre » a le mérite de la clarté. Et « les forces de l’argent » que Bayrou clouait hier au pilori savent désormais sur quel cheval miser sans prendre trop de risques. Pourtant le réveil serait terrible pour les Français si le prince charmant de la banque Rothschild franchissait en mai les marches du palais de l’Élysée.


Face à ce scénario, la nécessité d’un rassemblement de la gauche alternative ne peut plus être évacuée d’un revers de main. L’enjeu est trop sérieux. « Sommes-nous incapables de nous dépasser et d’affronter toutes les difficultés aujourd’hui plutôt que d’avoir demain à répondre à ceux qui nous diront : ainsi vous nous avez livrés à ces gens-là », alertait hier Christiane Taubira. Le temps est compté.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO