LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

jeudi 25 janvier 2018

" Retour à la case prison ", l'éditorial de Patrick-Apel-Muller dans l'Humanité de ce jour !


Le gouvernement joue la montre et laisse en première ligne Nicole Belloubet. La ministre de la Justice va être usée jusqu'à la corde pour faire perdre du temps aux gardiens de prison que l'Élysée espère bientôt découragés par l'inertie qu'on leur oppose. Un pari qui, s'il s'avère perdu devant la détermination des personnels pénitentiaires, sera payé par la garde des Sceaux. Le scénario du « nouveau monde » a tout d'un photocopillage de l'ancien.

Un diagnostic lucide s'impose. Le mouvement en cours ne se résume pas à un accès d'émotion devant une série d'agressions. Il reflète une crise du système judiciaire et pénitentiaire, affaibli par des politiques d'austérité. Les juges manquent dans les tribunaux et les gardiens dans les prisons. Nicolas Sarkozy a poussé à remplir les cellules et ses porte-voix réclament toujours plus de peines sévères, freinant l'évolution de la politique pénale que souhaitait Christiane Taubira. Des affaires juteuses se sont nouées dans la construction de nouvelles centrales sous les contrats de dupes public-privé. La surpopulation carcérale a continué à croître, au mépris des droits de l'homme, fût-il condamné, et de la sécurité de personnels sous-payés. Les détentions provisoires se sont multipliées et allongées ; les désordres psychiatriques ont été jetés là au lieu d'être soignés ; les tensions se sont exacerbées dans les établissements. Les signaux d'alerte se sont multipliés sans faire bouger d'un iota les tenants des postures répressives, ni les comptables qui jugent chaque dépense publique comme une perte pour leurs amis.

Les syndicalistes de l'administration pénitentiaire ont fait les comptes. Le gouvernement leur propose moins d'un centième du cadeau qui a été fait aux très riches avec la suppression de l'ISF ! En son temps, Victor Hugo vitupérait « notre exécrable système financier et économique » et souhaitait des écoles plutôt que des prisons. Ce débat n'est pas clos.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO