LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

mardi 11 avril 2017

" L'implication ", l'éditorial de Jean-Emmanuel Ducoin dans l'Humanité de ce jour !


À J-13, il ne s’agit plus seulement d’arithmétique plus ou moins calquée sur les risques aléatoires de logiques sondagières. Ce qui se passe autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon – au point qu’il soit devenu un phénomène reconnu pour sa dynamique et son talent – dépasse de loin sa propre personne et mériterait une analyse sérieuse des soubassements contemporains de la politique. La vague qui semble se soulever offre en effet un espoir nouveau, tandis qu’elle pourrait balayer bien des doutes et des réflexes, à commencer par le célèbre « vote utile », puisque chacun sait désormais que Mélenchon n’est pas le moins bien placé pour battre franchement Le Pen en cas de second tour ! S’il faut se méfier des sondages, qui brident parfois des votes d’adhésion au profit de votes « utiles », ne boudons néanmoins pas notre plaisir du moment. Sachons constater froidement que l’opinion publique frémit, et que ce frémissement provoque la mutation des consciences et l’implication qui va avec. Et si c’était possible ? Et si les indécis se disaient eux aussi qu’ils ont à portée de main la capacité de renverser la table ? Et si nous ne rêvions pas ? Les sondages restent l’une des armes des puissants ; pour une fois utilisons cette force jadis à leur disposition pour la retourner contre eux !


car, dorénavant, plus personne ne nie que ce vent porteur modifie en profondeur le sens d’une campagne en pleine ligne droite, ce que nous observons autour de nous quotidiennement. Même les « Échos » s’inquiètent du « risque Mélenchon » et des conséquences d’une éventuelle élection « sur les marchés ». C’est bon signe, la peur change de camp. Et pour cause. Ce projet en question, qui « fait société » en incluant une révolution citoyenne, n’est pas qu’une affaire technique. Nous parlons là d’une visée, de critères d’évaluation, d’une mises en commun, d’une démocratie d’implication, bref, d’une méthode pour y parvenir autour d’une nouvelle République. Ne l’oublions pas : la bataille d’idées se gagne dans la capacité à mobiliser les familles politiques en leur noyau, et pas sur leurs marges. Nous y sommes presque.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO