LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

mercredi 19 avril 2017

" Contraste de couleurs ", l'éditorial de Maud Vergnol dans l'Humanité de ce jour !


Voilà une photographie de campagne qui vaut tous les discours politiques. « La France aux Français ! » dégorgeait lundi soir Marine Le Pen, qui préparait sa guerre civile, tandis qu’à l’entrée de son meeting fusaient les gaz lacrymogènes, que les gros bras du service d’ordre du FN traînaient par les cheveux des militantes Femen. Quelques heures plus tôt, les rives du canal Saint-Martin prenaient des airs de guinguette au fil du passage de la péniche « insoumise ». On y parlait justice sociale, culture, solidarités…et « viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! ». Ce contraste répond à lui seul à l’odieux amalgame « Mélenchon –Le Pen, même combat », qui noircit les colonnes de nombreux journaux à mesure que le candidat de la France insoumise, soutenu par le PCF, grimpe dans les sondages. Cette petite musique qui consiste à renvoyer dos à dos les programmes des deux candidats est monté crescendo jusqu’à faire dire à un éditorialiste du Point qu’ « il aurait été en vérité bien plus logique et cohérent que Jean-Luc Mélenchon s’alliât avec Marine Le Pen ». Une insulte à l’intelligence. Un affront à l’histoire.


À ce jeu dangereux-là, le patron du Medef n’est pas mauvais non plus. Après nous avoir promis « ruine, désespoir et désolation » si la gauche de progrès social était élue, le voilà qui reprend sa plume pour expliquer combien le scénario d’un second tour entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon l’inquiète. Non pas qu’il appréhende le bruit des bottes, non. On ne connaît que trop bien, dans de telles circonstances, les inclinations naturelles du patronat. Si M. Gattaz a froid dans le dos, c’est qu’il comprend que pourrait bientôt sonner l’heure des comptes. Comme celui des chèques en blanc versés au patronat, qui ont vidé les caisses de l’État sans contrepartie pour l’emploi. Ou des milliards accumulés sur le dos des travailleurs par une poignée de nantis, à qui il serait grand temps de faire payer leur dette. Cette opportunité est à porté de main, en commençant par glisser un bulletin Jean-Luc Mélenchon dimanche.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO