LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

vendredi 13 janvier 2017

" Les voeux et le bilan " !


" Les voeux et le bilan"
Aujourd’hui nous avons été gâtés. Nous avons trouvé dans notre courrier, le traditionnel calendrier – en forme de vœux – de Claude Bartolone. Dans la pénombre nous distinguons, madame Valls, sa suppléante. Une nouvelle candidature de Claude Bartolone est lancée après 36 années de mandat sans interruption !

Que vont-ils nous promettre cette fois ? Leur tâche ne va pas être aisée. En 2012, monsieur Bartolone et madame Corinne Valls nous appelaient à donner une majorité forte à François Hollande pour voter à l’Assemblée nationale les grandes réformes de justice sociale du quinquennat. Pour préparer l’avenir de notre jeunesse, de la petite enfance jusqu’à l’emploi. En combattant le chômage. En nous redonnant du pouvoir d’achat, en rétablissant la police de proximité, en rendant le logement plus abordable, en réformant justement les retraites. En sortant l’Europe de l’ornière.

Au lieu de cela le chômage a explosé. La précarité s’est étendue. Le pouvoir d’achat est en berne. Le droit à la santé a été attaqué par tous les bouts. Se loger demeure un véritable parcours du combattant. Quant à la police de proximité, elle était tellement proche que nous ne l’avons pas aperçue. Pendant ce temps les plus riches ont fait leur beurre. 43 milliards ont été distribués gracieusement aux entreprises. Pour quels résultats ? Le chômage a continué d’augmenter pendant que les dividendes des actionnaires ont atteint un niveau record depuis 2007. Cerise sur le gâteau, la loi travail a été adoptée au forceps avec l’utilisation du 49.3, mettant ainsi en pièces le code du travail. Voilà pour le bilan. Claude Bartolone le partage avec Manuel Valls, puisqu’il vient de lui apporter son soutien.


Aux vœux qui nous sont présentés, nous préférerions que monsieur Bartolone et sa suppléante viennent parler de leur bilan. En cinq années, nous n’avons été conviés à aucun compte-rendu de mandat. C’est une habitude, malheureusement bien ancrée dans notre ville. Il ne suffira pas cette fois de multiplier de nouvelles promesses, après le quinquennat catastrophe que nous venons de vivre. Les candidat(e)s socialistes vont tenter une nouvelle fois d’enfumer les esprits, pour s’éviter de parler de leurs promesses non tenues et des trahisons qui les ont accompagnées. Le député sortant et sa suppléante nous doivent des comptes. Exigeons-les !

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO