LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

samedi 17 février 2018

Romainville : « 5338 logements collectifs autorisés de 2006 à 2016 (208 pour mille habitants). Mais pourquoi tant et pour qui ?



Le 15 février, la revue « Challenges » a publié un article sous ce titre « Ces villes qui forcent les promoteurs à vendre moins cher ». Il y est question, des collectivités ayant signé des chartes avec les promoteurs, pour, est-il écrit : « imposer une politique de prix maîtrisés ». Notre intention n’est certainement pas de faire la leçon, de montrer du doigt, et encore moins condamner, les communes qui ont fait ce choix, en toute liberté. Notre ville en fait partie. Raison de plus pour verser au débat une analyse objective, à partir d’écrits et de  faits précis, permettant à chacun et chacune de se forger sa propre opinion.

Il est écrit dans cet article : « Quel est le principe ? Il est simple : en contrepartie de conditions préférentielles d’achat du foncier vendu par les municipalités, certains promoteurs acceptent d’appliquer une ristourne de 5 à 25% à certains accédants. Avec quelques conditions, qui dépendent des chartes mises en place par les collectivités publiques…» Un promoteur l’exprime à sa manière : « La charte ne nous empêche pas de travailler. Au contraire, elle permet d’accéder à un foncier moins cher… » 

N’est-ce pas que nous avons vécu  à Romainville avec la vente de nombreux biens communaux à des prix très avantageux. Rappelons-nous. La résidence Pierre KÉRAUTRET et la salle Marcel PAUL, le foyer Ambroise CROIZAT, le gymnase Jules Vallès, les ateliers municipaux, les terrains à l’angle des rues Jean-Jaurès et Barbusse, les terrains où se trouvait « le mille club » aux trois communes, ceux de la rue Louise DORY, ceux situés dans l’espace Cachin, avec l’ancienne bibliothèque, les locaux des associations et de l’OMS, la salle Jean LURÇAT, la place de l’ancien marché. Nous en oublions…Cela nous renvoie d’ailleurs aux remarques de la chambre régionale des comptes s’étonnant de la vente de biens, en dessous des prix des domaines au bénéfice de la SEMPRO, notamment.

Accompagné de cet article la revue « Challenges » passe au crible, avec INOVEFA, société spécialisée sur les marchés immobiliers du neuf,  les 250 communes de plus de 10 000 habitants d’Île de France, mentionnant celles ayant signé une charte ainsi que le nombre de logements collectifs autorisés entre 2006 et 2016  et leur part pour 1000 habitants.

LA VILLE QUI SE CLASSE LA PREMIÈRE, EN TÊTE DE TOUTES CES VILLES : C’EST ROMAINVILLE, AVEC 5338 LOGEMENTS, 208 POUR 1000 habitants !!!!!

Viennent ensuite : 

Carrières-Sous-Poissy 2257 logements (147 pour mille habitants)
Saint-Pierre-du-Perray 1417 logements (140 pour mille habitants)
Lieusaint 1541 logements (140 pour mille habitants)

Si nous prenons les villes proches de Romainville, dans la zone dense nous retrouvons : 

Saint-Denis 6092 logements (55 pour mille habitants)
Montreuil 7000 logements (67 pour mille habitants)
Pantin 2250 logements (41 pour mille habitants)
Bondy 2543 logements (48 pour mille habitants)              
Bobigny 2310 logements (46 pour mille habitants
Bagnolet 2338 logements (68 pour mille habitants)
Noisy-le Sec 2714 logements (64 pour mille habitants)

SANS NUL DOUTE, MADAME LA MAIRE MÉRITE BIEN LE TERME DE «  BÂTISSEURS »

Alors notre ville mériterait-elle le titre de premier de la classe, à qui il conviendrait de tresser des lauriers ? Nullement. Tout cela s’est réalisé sans ligne directrice, au coup par coup. Pour y parvenir, on aura vendu beaucoup de « bijoux de famille ». Efforçons-nous de nous mettre à la place des 2261 familles demanderesses d’un logement social (chiffre fourni en janvier par Seine-Saint-Denis Habitat aux locataires de notre ville aujourd’hui rattachés à cet office départemental). Elles, ils, voient des grues dans 32 OPÉRATIONS IMMOBILIÈRES. Enfin ! Peuvent-elles, peuvent-ils se dire ! Mais ce n’est pas pour eux. Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, la grande majorité des acheteurs sont des parisiens d’arrondissements voisins. Dans le 19e et le 20e, le prix du m2 se situe autour des 8000 euros. Comme l’a dit ces jours-ci, un promoteur « Les acheteurs parisiens s’éloignent de la capitale, devenue inaccessible. Ils trouvent à Romainville de vraies opportunités ». Ils y viennent d’autant plus que le prix du m2 est de 6040 € aux Lilas, 5821 AU Pré-Saint-Gervais, 5200 à Pantin, alors qu’il est à 4598 € le m2 dans notre ville. Notons qu’il s’élève à 4213 € à Bagnolet et 3407 € à Noisy-le- Sec.

On a bétonné, sans retenue, dans la démesure, sans pour autant faire du « logement pour tous » un droit essentiel. Oui il fallait construire, des unités où nous retrouvions du PLAI, du PLI et de l’Accession. Le parcours résidentiel dont on nous rebat les oreilles est une « Arlésienne ». En dix ans 5338 logements autorisés, pendant que dans la même période le nombre d’habitants est resté stable. On arrive beaucoup à Romainville, et c’est tant mieux, mais on en repart davantage faute de trouver un habitat correspondant à ses moyens. Alors combien de logements faudra-t-il encore construire pour parvenir à ces « fameux 30 000 habitants ». 10 000, 15000, 20 000 ? Et il n'y a plus grand chose à vendre !

Nous vous conseillons d’aller faire un tour sur la toile. Les jolis noms défilent : Résidence TEMPO, Villa NATURA, Résidence des ORMES, ALTUS, Résidence BLÉRIOT, Villa ROMA, le Clos des PO­ÈTES, INTUITION, le WILSON, villa VILLANOVA, Grand ARC, GREEN LANE etc.

On y apprend que ces trois derniers mois, les prix au m2 ont augmenté de 7,08%. On y retrouve des publicités mensongères des spéculateurs immobiliers, qui devraient, à notre sens, faire l’objet de sérieuses interventions de la part des élu-e-s de la majorité. Voici ce que nous avons lu sur le site de « La Villa Roma, 16 boulevard Émile Genevoix » (www.la-villa-roma.com) :

« Situé à 2 km de Paris, découvrez Romainville, une ville aux allures de village où il fait bon vivre. Laissez-vous séduire par ce cadre et son accessibilité qui D’ICI 2019 PROFITERA DU TRAMWAY T1 PUIS DE LA LIGNE 11 DU MÉTRO. La villa ROMA, au centre-ville, bénéficie de tous les services de proximité avec son marché couvert, crèches, écoles, installations sportives, son cinéma, et à quelques minutes à pied vous pouvez flâner dans les allées du square Barbusse (C’est un comble pour celles et ceux qui connaissent son état). Après cela comment les prix ne continueraient-ils pas de grimper ?

Quelques observations, enfin sur cette fameuse charte qui existe à Romainville depuis 2012. Elle précise « que tout projet devra faire l’objet d’information auprès des riverains ». Même une information, dans bien des cas cela semble trop. Elle précise que les opérateurs devront fournir à la commune l’état d’avancement de la commercialisation, la réalité des prix de vente  et les informations d’ordre sociologique (en conservant les conditions de l’anonymat) » Pourquoi aucune de ces données n’est fournie aux habitants ? Enfin, il est indiqué que « les prix de sortie des opérations en accession à la propriété seront diminués de 10% par rapport au prix du marché. Curieux, nous sommes donc allés voir. Voici 5 exemples

Grand ARC, Avenue de Verdun, un studio, 29 m2, 170 000 euros (TVA 5, 5%)
GREEN LANE, 35 rue de Benfleet, Duplex 3 pièces, 62 m2 250 000 euros (TVA 5,5%)
Villa Brazza, un studio 30 m2, 180 000 euros (TVA 5,5)
TEMPO, rue Paul de Kock, 3 pièces, 63m2, 282 000 euros (TVA 5,5)
INTUITION, Bas Pays, 4 pièces 385 000 euros, 80m2 (TVA 5,5).

Or si nous prenons les prix du marché, ils sont annoncés à 3800 euros dans le quartier des Bas Pays, à 4500 euros dans le Centre-ville, à 4100 Dans le quartier des Grands-Champs etc. Sortez les calculettes, on peut toujours appliquer la décote de 10%, les promoteurs continueront à y retrouver leur compte et à faire leur beurre. Nous nous excusons pour la longueur de cet article, mais nous tenons à être sérieux et précis dans les informations que nous publions. Si des lectrices et des lecteurs étaient intéressés par l’analyse des 250 villes publiée dans la revue « Challenges », nous la tenons évidemment à leur disposition.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO