LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

jeudi 8 septembre 2016

Gérard Chasseloup vient de nous quitter !



C’est avec une grande tristesse que nous venons d’apprendre la disparition de Gérard Chasseloup. Nous savions. Nous savions et pourtant nous ne voulons  pas y croire. Cela nous paraît tellement injuste. L’horrible maladie aura été la plus forte. Gérard c’était la bonté, la fidélité à ses engagements, le courage politique et le dévouement à la cause des plus humbles.

Gérard est né à Aubervilliers en 1946. Il aurait eu 70 ans le 24 novembre, il habitera à la cité de la Muette à Drancy, puis à Romainville, à la cité Gagarine.

Salarié depuis le milieu des années 60, chez Roussel-Uclaf, devenu Hoechst, Aventis, puis Sanofi, Gérard y assumera des responsabilités syndicales et politiques. Jusqu’au bout il se battra avec les salarié-e-s pour le maintien du site, de son centre de recherches dont le démantèlement aura finalement lieu au mépris de toute considération sanitaire, sociale et démocratique.

Premier responsable du Parti communiste dans notre ville, il fera preuve de ses grandes qualités politiques. La simplicité et la modestie portaient la marque de sa personnalité.

Après avoir été élu conseiller municipal en 1977, en 1983, il assumera la responsabilité d’adjoint au maire, particulièrement chargé de la sécurité des personnes et des biens. Puis, il reprendra par la suite ses activités professionnelles dans le livre.

Jusqu’au bout, Gérard aura été de tous les combats contre le capitalisme destructeur de nos vies et pour une société plus humaine et plus juste. En Mai dernier il était encore présent avec ses camarades au congrès de la Seine-Saint-Denis du PCF.

Le terrible hasard aura voulu que Gérard nous quitte à la veille de la fête de l’Humanité. Ce grand bain de fraternité et de solidarité était pour lui un rendez-vous qu’il n’a jamais manqué. À la fin de cette semaine, tu ne seras pas à nos côtés, Gérard. Mais tu seras dans nos cœurs, ceux de tes camarades et de tes nombreux ami-e-s. Nous vivons aujourd’hui des heures bien tristes. Mais, comme Gérard nous l’aurait si bien dit : «  Pleurez si vous en avez envie, mais si vous souhaitez me rendre hommage, alors poursuivez les combats qui ont été les miens durant toute ma vie ».

Bien qu’en de telles circonstances les mots pèsent de bien peu de choses, nous tenons toutefois, à dire à Christiane, son épouse, à Frédéric, Sophie et Arnaud, ses enfants et à ses petits enfants que nous partageons leur douleur et les assurons de toute notre affection. Adieu Gégé !

Les communistes de Romainville et leurs élu-e-s

************

La levée du corps aura lieu lundi 12 septembre à 13 h 30 au funérarium de Montreuil, pour se rendre ensuite au crématorium du Père Lachaise à 14 h 30. Ses camarades et ami-e-s qui souhaitent lui rendre hommage peuvent le faire en se rendant au funérarium les après midi des jeudi 8 et vendredi 9 septembre.

Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO