LE BLOG DES COMMUNISTES DE ROMAINVILLE

jeudi 17 septembre 2015

" Le patrimoine du 21ème siècle, une histoire d'avenir ? (Un écrit d'un lecteur de ce blog)


NOUS PUBLIONS CET ECRIT QUE NOUS A  FAIT PARVENIR UN DE NOS LECTEURS

Je suis un fidèle lecteur de « Rassembleurs et solidaires » et à quelques jours de l’édition 2015 des journées du patrimoine, je voudrais livrer quelques réflexions à ce sujet.

« En découvrant l’architecture d’aujourd’hui, vous visitez le patrimoine de demain… » nous dit la Ministre de la culture, en présentant cette manifestation.
Donc, nous sommes invités à observer, voire à porter un jugement sur la production architecturale des 15 premières années de ce siècle ; singulièrement dans la commune où nous résidons.
Donc, nous sommes invités à observer pour mieux comprendre ce patrimoine en constitution et invités à voir comment il s’intègre dans son environnement.

Certes, il un peu tôt pour qualifier l’architecture d’aujourd’hui à Romainville, notamment en ce qui concerne la construction de logements (à ce sujet on entend parler ici de « style Disney » de « style néo-haussmannien »…) mais on doit surtout se poser une question ; Comment ces nouveaux immeubles, qui s’érigent un peu partout à Romainville, feront un jour UNE VILLE ?

Comme le faisaient jadis les maisons dites de ville, alignées au long d’une rue, à l’exemple des avenues David Rosenfeld et du Président Wilson.
Certaines rues changent de visage (avenue Paul Vaillant-Couturier, rue de la République) même si on peut regretter l’importance des bâtiments qui s’y construisent, cette évolution est inéluctable.

Mais avec les opérations immobilières en cours et futures de la place dite « Grand-Place, il s’agit de bien autre chose : ici, la densification à outrance, la hauteur des immeubles, leur proximité, la monotonie des leurs façades auxquelles s’ajoute le peu de rapport avec l’architecture environnante, illustrent ce qu’il ne fallait pas faire sur cette place du marché ! (voir photo ci dessous)

Il vaudrait mieux, à l’occasion de ces 32èmes journées du patrimoine et en étant fidèle au thème proposé « le patrimoine du 21ème siècle, une histoire d’avenir » se poser une question : Que peut-on attendre d’une architecture dont l’objectif principal est de répondre à la demande, au cahier des charges d’un promoteur immobilier, uniquement occupé à rentabiliser et à bien rentabiliser ce projet ?








Soyez le premier à commenter !

Enregistrer un commentaire

  ©Template Blogger Elegance by Dicas Blogger.

TOPO